SÉMINAIRES DE RECHERCHE

2021-2022

Séminaire « Les cultures Low Tech. Pratiques, idées, représentations »

Responsables : Ludovic Duhem (philosophe et artiste, ÉSAD Valenciennes)

et Thomas Golsenne (Historien d'art, Université de Lille)

La question de la technique est plus que jamais actuelle. Elle occupe le débat politique, elle se nourrit des pratiques quotidiennes, elle est centrale dans le travail des artistes et des designers, elle traverse de nombreux champs de recherche, elle bouleverse les pratiques pédagogiques. 

 

Dans un contexte marqué par une opposition binaire entre high tech et low tech, parfois caricaturée comme celle des partisans du progrès et des adeptes d’un « retour à la lampe à huile », les premières bénéfcient de l’intérêt des pouvoirs publics et de nombreux fnancements, tandis que les secondes apparaissent séduisantes aux yeux d’artistes, de designers, de militants ou d’intellectuels partisans de la « résistance technologique », de la décroissance ou de l’écologie. 

 

Plusieurs recherches montrent ces dernières années un intérêt grandissant pour les diverses déclinaisons du low tech : bricolage, artisanat, slow tech, craft, réparation, do-it-yourself, suédage, vintage. Ces recherches obligent à repenser l’histoire des techniques de manière non linéaire, où les innovations dialoguent avec leurs usages détournés, où l’art et le design impliquent des considérations politiques et écologiques, où la techno-esthétique de Gilbert Simondon peut être relue par le prisme de l’anthropologie de la culture matérielle. Ces interrogations nécessitent une approche pluridisciplinaire engageant l’histoire, la philosophie, l’anthropologie, la sociologie des techniques, de l’art et du design. 

 

« Les cultures Low Tech » est un projet de séminaire conjoint entre le master Sciences et Cultures du Visuel de l’Université de Lille et le master Design Écosocial-Prendre Position de l’École Supérieure d’Art et de Design de Valenciennes.

 

Les séances sont publiques et en alternance 1 semaine sur deux à l'ÉSAD Valenciennes (Amphithéâtre) et à l'Université de Lille (Villeneuve d'Ascq, Domaine Pont de bois, Maison de la recherche). Un lien de visioconférence est prévu et communiqué sur demande.

 

PROGRAMME

Jeudi 03 Mars 2022 

Emmanuel GRIMAUD, Anthropologue (Université de Nanterre - CNRS)  > Université Lille

EXO TECH. La Terre sur écoute. Atlas des indétectables

Jeudi 10 Mars 2022

Ernesto OROZA, Designer et chercheur (ESAD-SE, CyDre) > ÉSAD Valenciennes

Placeholder. Design in Cuba

Jeudi 17 Mars 2022

Patricia RIBAULT, Philosophe de l'Art et du Design (Beaux-Arts de Paris) >  Université de Lille

Neurochirurgie Low Tech

Jeudi 24 Mars 2022

Benjamin GAULON, Artiste > ÉSAD Valenciennes

Recyclism

Jeudi 7 Avril 2022

Camille BOSQUÉ, Chercheuse (ENSCI, École Boulle) > Université de Lille

Mouvement maker, open design et low tech

Jeudi 28 Avril 2022

Demi-journée d'étude "Les cultures Low Tech" 

Organisée et animée par les étudiant·e·s du Master Sciences et cultures du visuel de l'Université de Lille

> plus d'infos ici

Ouverture de l'exposition [RESET] Expérimenter les LowHigh Tech 

Galerie de l'ÉSAD Valenciennes à 17h

> plus d'info ici

Vidéos des interventions

Emmanuel GRIMAUD

Benjamin GAULON

Ernesto OROZA

Patricia RIBAULT

Camille BOSQUÉ

2018-2020

Séminaire « Écologie et critique sociale : lieux, savoirs et luttes pour l'existence » (2018-2020)

Responsable : Ludovic Duhem (philosophe et artiste)

Le séminaire de recherche s’attache pour deux années s’attachera à éclairer les concepts, les théories et les critiques possibles de la relation entre écologie et social, c’est-à-dire en vue d’interroger l’opposition classique et persistante entre humanisme et écologisme, entre lutte écologique et lutte sociale, entre savoir scientifique et savoir populaire. Il s’agit plus précisément de comprendre à quelles conditions la lutte écologique et la lutte sociale peuvent prendre sens et être efficaces sur le plan critique à travers la relation spécifique des lieux et des savoirs.

 

En un mot, il s’agit de savoir en quoi la conjonction historique de lutte sociale et de la lutte écologique relève d’une émancipation par le savoir selon des problématiques locales qui impliquent la manière dont on habite un lieu. Ce séminaire interrogera donc aussi bien le catastrophisme, l’écologisme politique, l’éthique de la responsabilité, que la mésologie et le territorialisme pour penser l’idée de « biorégion » avec l’art et le design.

2016-2018

Séminaire « Art, design et critique sociale » (2016-2018)

Responsable : Ludovic Duhem (philosophe et artiste)

 

Le séminaire de recherche s’attache pour deux années à problématiser et à étudier en profondeur la question de la critique sociale en art et en design. Il s’agit de comprendre comment l’art et le design contemporains peuvent énoncer, produire, accompagner, une véritable critique sociale qui puissent répondre à l’intégration de la création comme moteur de l’industrie culturelle et du capitalisme mondial. L’analyse des pratiques, des stratégies, des théories actuelles, sera confrontée à l’héritage moderniste et plus précisément à l’art social et au design social depuis deux siècles.

Programme des séances :

1) Les philosophes contre les sophistes et les artistes (Platon, Aristote)

2) Iconoclastes et iconodules au Moyen-Âge

3) Les Lumières contre l’obscurantisme et pour le progrès

Rousseau – Voltaire – Montesquieu – Kant

4) Socialisme et utopie

Saint-Simon – Fourier – Owen – Proudhon

5) Communisme et révolution

Marx – Trotski – Bakhtine – Gramsci

6) La « pensée 68 »

Debord (critique du spectacle) – Foucault  (biopolitique) – Deleuze – Guattari (révolution moléculaire)

7) Nouvelles théories critiques

Commun selon Nancy – Néocommunisme de Badiou – Pensée post-féminismte et post-coloniale - Contributisme de Stiegler

8) Place de l’artiste dans la Cité : servir les puissants, s’engager pour les formes, créer en résistance contre la domination

9) Modernité et critique de l’académisme

10) Design et révolution industrielle

11) « Changer la vie » comme volonté artistique

12) L’« échec » moderniste  et la post-modernité

13) Post-modernité et fin de la critique ?

2014-2015

Séminaire « Imagination environnementale : habiter poétiquement sur la Terre » (2014-2015)

Responsable : Ludovic Duhem (philosophe et artiste)

 

Ce séminaire vise à interroger la nature de la crise écologique (qui est aussi une crise anthropologique et une crise du sens) et le rôle de l'art et du design dans la prise de conscience de cette crise. Au-delà, il s'agit d'analyser comment l'imagination environnementale, initialement anglo-saxonne et littéraire, peut servir de paradigme pour repenser les conditions et les modalités esthétiques et poétiques de notre manière d'habiter sur la Terre. 

 

Programme des séances :

 

- Introduction à la problématique (crise de la nature, crise anthropologique, crise du sens, critique de l'éco-critique)

- Histoire de la notion de nature (1)

- Histoire de la notion de nature (2)

- La notion d'écologie et ses enjeux

- Art et nature (imiter, reproduire, préserver)

- La mythologie de la nature (le Jardin d'Eden, l'Arcadie, le Désert)

- Romantisme et nature sauvage

- Wilderness : le transcendantalisme américain

- L'habitat idéal (Berque)

- Design naturel, écodesign, biodesign et l'idéologie du greenwashing

- Design et paysage industriel

- Land art et art écologique

- Imagination environnementale et politique de la nature

 

2014-2015

Séminaire « Espace du patrimoine et temps du territoire : inventer la mémoire » (2014-2015)

Responsable : Ludovic Duhem (philosophe et artiste)

 

Cette recherche consiste à articuler « patrimoine et territoire » à travers la question de l’inventaire du patrimoine et des formes de représentation des données collectées, enregistrées, classées, indexées, en vue de leur présentation et de leur diffusion. 

 

Programme des séances :

 

- Introduction à la problématique

- Histoire de la notion de patrimoine (1)

- Histoire de la notion de patrimoine (2)

- La question de la mémoire et de l'écriture : Platon, Derrida, Stiegler

- Histoire de l'écriture

- La pharmacie de Platon et de Derrida

- L'écriture de la mémoire selon Stiegler

- Écriture du temps et de l'espace (Choay et Foucaullt)

- Patrimoine et archive

- Patrimoine et monument (Riegl et Foucault)

- Patrimoine et témoignage (Derrida, Agamben)

- Patrimoine et sacralité

- Patrimoine et numérique

- Le tout patrimoine et l'invention de l'avenir

2013-2014

Séminaire « Opus communis ou de la convivialité » (2013-2014)

Responsable : Ludovic Duhem (philosophe et artiste)

 

Ce séminaire a pour principale fonction de préparer sur deux années la problématique du design social, pour renforcer la dimension théorique du programme de recherche et préparer le colloque international.

 

Programme des séances :

 

  • Introduction générale à la problématique

  • Convivialité(s) : érôs et agapè

  • Le commun et la participation

  • Le don et la dette

  • La gratuité et le service

  • L’étranger et l’hospitalité

  • Convivialité et travail

  • Les réseaux sociaux et la technologie

  • Opus communis : pour une politique conviviale (intelligence collective, contribution) ; convivialité stratégique ; community management et avenir du collectif

 

Ce travail sera prochainement valorisé par un fichier pdf téléchargeable (extraits et bibliographie).